Higako
Bienvenue cher amies à HIGAKO !

Lee Ki-Young ✎「Muet comme une carpe koï」

 :: パート 2 / Part 2 :: Administration / 行政 :: Les Présentations :: Listes des élèves Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 12 Sep - 20:48
Elève
avatar
Messages : 8
Bonus : 12
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur


Lim Ki-Young

Muet comme une carpe koï


Information Générales


Nom:  Lee Ki-Young
Age: 17 ans
Sexe: Homme
Orientation sexuelle: Mystère et boule de gomme
Célébrité: Kim Taehyung (V) - BTS
Animal/ Humain: Animal, carpe koï
Groupe: Mizukai
Ton année: Première
Don:  Télépathie







Caractère de Ton Avatar


Qualités:
- Souriant
- Créatif
- Passionné
- Loyale
- Blagueur

Défauts:  
- Enfantin
- Mystérieux
- Aventurier
- Bordélique
- Fêtard







Informations: ✎ Malgré que Ki-Young est une carpe koï, il adore les carottes tel un lapin. Il est vrai que parfois on peut le comparer à un petit lapin mignon surexcité, vu son caractère plutôt enfantin.
✎ Il écrit énormément, et pour ne jamais avoir de soucis, il a toujours un carnet sur lui, et de quoi écrire. Certaines personnes cherchent à lire ce qui est écrit dedans, mais Ki-Young n'aime pas qu'on lise certaines pages. Ça le rend très mystérieux aux yeux des autres. Il est souvent vu comme ça, un garçon mystérieux mais qui sourit énormément.
✎ "Range ta chambre." C'est une phrase qu'entend souvent le jeune adolescent, il est si peu ordonné, si peu organisé. Ses lieux de vivres sont souvent rempli de carnet, de livre, de peinture et d'autres matériels artistique, un peu partout. C'est une aventure de se déplacer dans sa chambre sans tomber.
✎ Ki-Young est sensible à tout art, de la peinture au théâtre. Enfant, il faisait justement du théâtre mais il a arrêté pour diverse raison. Malgré une pause dans le domaine artistique, le jeune homme est très doué, dans plusieurs domaines même s'il ne pratique plus certains.
✎ Il adore les salles d'arcades et autres jeux vidéos. Un gamer, qui peut facilement râler lorsqu'il perd, tel un enfant.
✎ Il peut passer des heures dans l'eau, sous forme de poisson, sans rien faire d'autre. Mais aussi dans une piscine ou à la mer. Sous forme humaine ou animal, il se laisse emporter par les vagues en se perdant dans ses pensées.
✎ Ki-Young fait très attention à son style vestimentaire, la mode est important pour lui. Il aime beaucoup être bien habillé et peut presque avoir des gouts de luxe, mais étant étudiant, il ne peut pas se permettre de dépenser des grandes sommes.
✎ Il aime secrètement Sailor Moon. Oui. Il connait toutes les répliques par cœur et achète beaucoup d'objet à l'effigie des héroïnes. Il ferait même du cosplay des sailors, du crossplay. L'adolescent a souvent été la tête à coiffer de sa grande sœur, alors avec le temps, il a appris à bien se maquiller pour que l'on ne remarque pas qu'il n'est pas une femme, lorsqu'il porte la célèbre tenue de Sailor Moon.










«Hey Ki-Young ! Viens, on va s'amuser entre pote !      ....   Mec, on prend la voiture de ton père pour aller à la mer !  Allez, vas-y ! Dis oui !   ...    Haha, regarde comme la vie est incroyable ! On peut faire ce qu'on veut, on est libre maintenant !      ...     Putain !     ....   Merde.. merde.. oh fais chier..     ....   Ki-Young...tu m'entends ? Mec... répond-moi... s'il te plait Young, dis un mot..allez.. parle moi.. même un mot..»


«... Na...»


La jeunesse. Plus précisément l'adolescence. C'est un signe de rébellion pour certains, d'aventure pour d'autres, voir d'idiotie. Tout le monde passe par là. Tout le monde veut s'éclater avec ses amis, quitte à faire des choses idiotes, quitte à gouter au danger. Mais c'est la jeunesse. C'est comme ça. Sauf que cette jeunesse, elle peut marquer à vie un adulte.

Ki-Young, il avait eu une ville paisible jusqu'à là. Une enfance heureuse, avec sa sœur et son frère. Un père un peu trop strict, policier, mais aimant. Une mère joyeuse, qui favorisé la créativité, l'imagination et l'art chez ces trois enfants. C'était une famille classique, on peut le dire. Ils n'étaient ni pauvre, ni riche. Ni trop fusionnelle, ni éloigné. Une famille classique.

Il était comme son frère, comme sa sœur, comme ses parents. Un Mizukai. Un poisson. Ils ont toujours été une famille aquatique. Lui, Ki-Young, il était une carpe koï. Cela ne l'a jamais dérangé. Il aime bien se transformer en poisson. C'est paisible d'être dans l'eau. Sans bruit. Sans de parasite sonore. Tranquille. Il pouvait reste là des heures, à se reposer, à penser, à observer silencieusement. Il aimait ça, Ki-Young.

Mais comme tout enfant, il pouvait être très énergétique. Un peu trop selon ses parents. Il fallait bien qu'il dépense l'énergie qu'il ne dépensait pas pendant ses longues heures passés dans l'eau. Alors, il se mettait à courir partout, embêter son frère, chatouiller sa sœur, rire avec eux. Ki-Young était un enfant très actif et énergétique dès qu'il sortait de l'eau, il était très blagueur, très souriant. Bref, un enfant pleins de vie.

Bien sûr, lorsqu'il fut adolescent, il s'amusa encore plus, enchainant connerie sur connerie. Pour le plus grand malheur de ses parents. Surtout celui de son paternel qui voulait faire régner l'ordre et la loi jusque dans sa famille. Il ne voulait pas avoir mauvaise réputation auprès de ses collègues, alors il devenait de plus en plus strict, surtout envers Ki-Young. À cause de ça, la famille classique commençait à changer.

Les disputes se faisaient de plus en plus régulières, entre le père de famille et le jeune Ki-Young. Il s'était mis à fuguer, alla voir des amis qui l'influençait, il oubliait ses principaux passes temps, comme nager, comme l'art, comme danser. Il ne pensait plus à ça, et puis, ces nouveaux amis n'étaient pas sensible à ça, alors Ki-Young était devenu muet sur ces sujets, ne disant jamais son avis sur l'art, la danse ou le théâtre. Il se taisait sur certains sujets, pour plaire à ses amis. Son frère disait que Ki-Young était presque devenu muet comme une carpe. Une carpe koï.

La première fugue. Ki-Young ne supportait plus être dans cet maison familiale. Son père ne cessait de le punir, de l'engueuler et de le comparer à son frère ou à sa sœur, pour lui faire comprendre que eux, ils étaient plus gérable. Le jeune homme avait du mal à comprendre. Comprendre pourquoi cette famille classique avait changé. Pourquoi toutes ces disputes ? Pourquoi tous ces cris ? Pourquoi toute cette colère et ces punitions ? Ki-Young en avait marre. Il sortait de plus en plus avec ses amis, fuguait, ne pensait plus à ses passions ni même à aller se détendre dans une rivière. Il ne pensait qu'à gouter à l’adrénaline que peut procurer l'insouciance de la jeunesse. Mais ses amis et lui finirent par trop y gouter.

« Hey Ki-Young ! Viens, on va s'amuser entre pote ! »
Un soir, alors que Ki-Young avait rejoint un ami, celui-ci lui avait d'abord proposé de gouter une nouvelle boisson, c'était alcoolisé mais Young ne le savait pas. Les deux jeunes amis, âgé de 16 ans ressentirent pour la première fois les effets d'un liquide alcoolisé. Nam-Kyu, l'autre jeune adolescent, eut des nouvelles idées pour s'amuser.
« Mec, on prend la voiture de ton père pour aller à la mer !  Allez, vas-y ! Dis oui ! »
Son ami était bien au courant de la relation fort animé entre le père et son fils, il s'était dit que Ki-Young aurait envie d'ennuyer son père. Prendre sa voiture de travail était une bonne idée, selon eux. Même si Ki-Young était d'abord réticent, mais il finit par accepter. Il rentra discrètement dans sa maison, pour voler les clefs de voiture avant d'ouvrir celle-ci. Ses mains tremblaient. D'excitation ou de peur ? Il n'en savait rien. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il se fera engueuler lorsque son père remarquera l'absence de son véhicule de travail. Ki-Young se disait que lorsque se moment arrivera, il restera muet comme une carpe.
« Haha, regarde comme la vie est incroyable ! On peut faire ce qu'on veut, on est libre maintenant ! »
C'était des adolescents, ils n'avaient jamais roulé de leur vie. C'était Nam-Kyu qui conduisait. Vite. Trop vite. Mais il riait, il s'amusait et disait à son ami Ki-Young à quel point ils étaient libre maintenant. Il lui disait qu'ils pouvaient ne jamais revenir, partir vivre ailleurs. Au Japon, pourquoi pas. C'était un pays qui attirait les deux adolescents. Alors ils s'amusaient, chantaient à tue-tête sur des musiques coréennes populaires.
«Putain ! »
Ils ne savaient pas conduire. Nam-Kyu perdait le contrôle du véhicule. Quel idée d'avoir bu et d'avoir voler une voiture alors qu'ils n'ont pas l'âge. Ki-Young s'accrochait comme il le pouvait, perdant son grand sourire rectangulaire si particulier. Il avait peur. Très peur. Allait-il mourir comme ça ? Dans un accident ? Il le pensait, très fortement. Et cette pensée se confirma pour lui lorsque la voiture sortit de la route pour tomber dans le ravin. Tout se passa très vite. Les arbres. Les rochers. Les éclats de verres. Les cris. Le sang. Le choc.
«Merde.. merde.. oh fais chier.. »
Nam-Kyu secoua son ami, qui avait un regard si.. si vide. Il pleurait. Il regrettait d'avoir entrainer Ki-Young là-dedans. Il avait peur. Très peur. Lui aussi, il était blessé, mais pas autant que Young. Un témoin appela rapidement une ambulance, la police. Le père de Ki-Young. Lui, il avait reçu un appel pour lui avertir qu'il y avait eu un accident proche de son lieu de vie. Lorsque l'homme était sortit, il constata la disparition de sa voiture. Mais au lieu d'avoir des craintes, des peurs, c'était de la colère. Si son fils était impliqué là dedans, il devrait presque devenir muet comme une carpe pour avoir une moins lourde punition.
«Ki-Young...tu m'entends ? Mec... répond-moi... s'il te plait Young, dis un mot..allez.. parle moi.. même un mot..»
Il reprenait un peu ses esprits, son regard bougea lentement pour s'arrêter sur Nam-Kyu. Il vit du sang sur son visage. Du sang ? Ki-Young se rendit compte qu'il avait mal. Très mal. Partout, mais surtout à la tête. Puis, il sentit quelque chose couler sur son visage. Il saignait aussi. Mais beaucoup plus. Ki-Young entrouvrit sa bouche, essayant de parler, de lui répondre, mais il n'eut le temps de prononcer qu'une syllabe avant de sombre dans l'inconscience.

«... Na...»

Le dernier son de Ki-Young avant de s'évanouir était le début du prénom de son ami. Qu'il ne reverra plus jamais.


Trois semaines. Ki-Young était resté trois semaines dans le coma. L'accident avait été violent. Les conséquences de ce drame étaient toutes aussi violentes pour le jeune homme. Blessures et plaies ouvertes,  lésion frontale qui causa un mutisme akinétique, autrement dit une paralysie du corps et de la parole. Dans sa chambre d'hôpital, il y avait sa mère, les yeux baissés et pleurant silencieusement, son frère et sa sœur tous les deux inquiets et lui tenant ses mains, son père, qui lui, avait un regard si sombre, rempli de colère.

«Ce gosse a osé avoir un accident avec ma voiture. Il a osé défié mon autorité et me foutre la honte devant mes collègues. Il n'a plus intérêt à parler ce crétin.»

Ki-Young posa ses yeux sur son père. Il avait entendu ses mots, mais pourtant, les lèvres de l'homme furieux n'avaient bougé d'un millimètre. D'où venait cette voix ? Ki-Young était trop fatigué pour chercher à comprendre.
Les jours passèrent. Ses blessures s'effacèrent doucement. Il apprenait à se mouvoir de nouveau, lentement, mais toujours aucun mot, aucune parole provenant de lui. Ses médecins l'avaient avertis qu'il risquait de garder des séquelles, plus psychologique que physique. Il pourrait rapprendre à marcher, à bouger avec de l'aide et du temps, sa paralysie ne restera pas. Mais les médecins savaient que Ki-Young aurait des traumatismes suite à l'accident, suite à la colère de son père qui ne cessait de crier lorsqu'il venait dans la chambre d'hôpital, suite à la disparition de son ami. Nam-Kyu s'en voulait trop pour revoir son ami blessé, il avait alors décidé de partir vivre ailleurs. Où ? Ki-Young ne le saura probablement jamais.
Les semaines passèrent. Il savait s'assoir, serrer la main de sa sœur et bouger sa tête pour regarder sa mère pleurer. Sa chambre était toujours aussi silencieuse. Mais pourtant, Ki-Young entendait des paroles, de temps en temps. Des reproches, des craintes, des paroles qu'on ne voudrait pas entendre. Il ne savait pas qui parlait. Il ne voulait pas spécialement le découvrir, ses mots étaient trop souvent négatives. Il entendit encore des paroles et chercha à y répondre.

«Na..»

Sa famille le regardait, étonné. Il n'avait pas prononcé de mot depuis son réveil. Un "Na" ? Qu'est ce que cela voulait-il dire ? Même l'adolescent ne savait pas. Il regarda sa mère et parla encore.

«Na.. na.»

Na ? Son frère se leva et alla rapidement chercher une infirmière et un médecin. Ceux-ci commencèrent à poser des questions à Ki-Young. Mais c'était toujours le même son qui sortait de sa bouche. Na. L'homme vêtu d'une blouse blanche comprit rapidement. Il demanda à sa famille de sortir pour leur parler de son diagnostic. L'adolescent avait subi un choc sur la partie frontale de son cerveau, cela avait affecté tous son corps et son système nerveux. Le médecin était presque sûr que Ki-Young aurait une forme de mutisme lorsqu'il sera déjà plus rétablie. Son mutisme n'était pas totale. Il ne savait prononcer qu'une syllabe. Son dernier son avant de tomber dans le coma.
Les mois passèrent. Ki-Young était presque totalement rétabli, il pouvait retourner chez lui. Mais, il y avait une seule chose qui ne guérirait sans doute jamais, ou alors avec beaucoup de temps et de patience. Sa parole. Il communiquait seulement avec des "na". C'était difficile pour son entourage de le comprendre. Alors le jeune homme avait eu l'idée d'avoir toujours un carnet sur soi, pour parler à sa manière, pour écrire. Il reprenait ses vieilles habitudes de se transforme en poisson pour s'évader du bruit, des pensées parasites et de la colère de son père. Il reprenait gout à ses passions artistiques, la peinture, le dessin, la photographie et bien d'autres. Mais il abandonna définitivement la danse, son corps ne répondant plus totalement comme il le voudrait. Il découvrit un nouvelle art qui le passionna bien plus que les autres, la couture, le stylisme. Il adora créer des habits, des magnifiques habits, pour lui ou pour les autres. Il avait l'impression de pouvoir s'exprimer grâce aux couleurs et matières différentes. Il aimait ça.
Mais ce qu'il n'aimait pas, c'était l'ambiance à la maison et la disparition de son ami. Son mutisme l'avait un peu affecté, mais pas énormément non plus. Il avait accepté à ne parler qu'avec des "na" et à écrire pour se faire comprendre. Il avait envie de retrouver son ami, Nam-Kyu. D'avoir de nouvelles inspirations artistiques. De découvrir le monde, de manière plus sécurisé certes, mais de partir de nouveau à l'aventure. De vivre sa vie. Malgré cet accident, Ki-Young rester un adolescent. Comme dans son nom, "Young", il resta jeune dans sa tête, parfois très enfantin face à des situations qui demandent plus de maturité. Pourtant, il en avait de la maturité, mais il avait besoin de se protéger du monde extérieur avec son comportement plus puéril. Se protéger de toutes ses paroles dans sa tête. Parfois, Ki-Young pensait être devenu fou, en plus de muet, à force d'entendre autant de pensée qui ne lui appartienne pas. Mais avec le temps, il avait fini par comprendre. Il a un don. La télépathie, c'est arriver à lire dans les pensées des autres ou bien communiquer avec les autres récepteurs seulement grâce aux pensées. Pour le moment, il ne savait qu'entendre des pensées sans le contrôler. Mais il aimerait tellement apprendre à parler grâce à sa télépathie. Cela deviendra un nouveau moyen de communication pour un muet.

Alors il se renseigna, énormément, jusqu'à découvrir une école à Kyoto, pour les mi-humains mi-animaux comme lui, pour ceux qui ont un don également. C'était parfait. Cela correspond à toutes ses envies. Une académie pour apprendre à utiliser son don, sa forme d'animal, des options portés sur le domaine artistique et surtout, au Japon. Ki-Young avait une intuition, Nam-Kyu était là bas. Avant leur accident, ils avaient parler d'aller vivre là bas. Cela n'étonnerait pas l'adolescent de retrouver son vieil ami. Surtout dans une académie comme celle là.
Après de nombreuse demandes, par écrit, à ses parents, ils finirent par accepter. Pour le père, c'était un moyen d'éloigner cet enfant insolent de lui, de retrouver du calme et une famille normale. Pour la mère, c'était plus compliqué de se séparer de son enfant, surtout lorsque celui-ci a été victime d'un si grave accident et qu'il en garde des séquelles. Pour son frère, c'était une preuve que son Hyung allait mieux. Pour sa sœur, c'était une signe qu'il cherchait toujours la liberté, et qu'il restera toujours ce gamin un peu trop souriant mais adorable.

C'est ainsi que Ki-Young partit vivre à Kyoto, chez une tante japonaise. Car oui, il avait un peu d'origine nipponne en lui. Il intégra l'académie Higako, en première année du lycée. Il débuta une nouvelle vie, avec son envie de retrouver Nam-Kyu et son gout pour la liberté. Il partit à Kyoto, avec son carnet rempli de dessin mais surtout de discussion, car Ki-Young restera muet qu'une carpe koï, mis à part pour dire des..

«Na.»



Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Sep - 21:25
Elève
avatar
Messages : 22
Bonus : 28
Date d'inscription : 31/08/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue Lapinzur !!!!!!!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Sep - 20:55
Elève
avatar
Messages : 8
Bonus : 12
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis démasqué



(Je sais pas par contre si mon perso sera un Azur modifié avec une double personnalité, ou si ça va être un tout nouveau perso pour moi x) )
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Sep - 20:56
Elève
avatar
Messages : 22
Bonus : 28
Date d'inscription : 31/08/2018
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Eh oui ! Bon j'avoue on me l'a dit que tu venais de t'inscrire XD

Oh ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Sep - 9:57
Elève
avatar
Messages : 13
Bonus : 19
Date d'inscription : 31/08/2018
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue !!!!! *^* toujours canon ..... J'en suis sur ton personnage sera magnifique comme a chaque fois !
Excuse moi pour le retard du message et BIENVENUE !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Sep - 20:38
Elève
avatar
Messages : 13
Bonus : 19
Date d'inscription : 31/08/2018
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
ps: j'aime ton baby ♥️ il est trop chou !!!







おめでとう ! FÉLICITATION !
Ta fiche est Validé !
Bienvenu chez les MIZUKAI petit être tout mignon. Une fois ta présentation okay, il faudra encore remplir quelque papier. Mais je te rassure c'est rapide ! Si ce n'est pas fais, il faudra Recenser ton ici -> BABY.
Mais ce n'est pas tout ! Il faut aussi t'inscrire sur la liste des Mizukai -> ICI afin de savoir qui est comme toi. Tu as aussi le droit a avoir un toit ou dormir par là -> DORTOIRE. Et comme tout le monde, tu as soit un métier soit des cours a suivre! C'est par ici que tu fera ton choix -> Cursus/Metier/Option. Apres tout ça, tu sera bien à la fin de ce calvaire de papier ! Promis !
Il te restera juste 2 devoirs chaque mois. Il faut work work ! Je te laisse jeter un petit coup d’œil -> Final here C'est pas difficile, même moi j'y arrive quand j'y pense .... WELCOME !






Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Sep - 21:15
Directrice
avatar
Messages : 85
Bonus : 200
Date d'inscription : 25/02/2018
Localisation : Dans mon bureau !
Voir le profil de l'utilisateur http://higako.forumactif.com
Bienvenue encore parmis nous ♥️ J'ai énormément aimé ton histoire ! Elle est très attachante et triste à la fois!
Son papa est pas gentil ! Non !!!! En tout cas j'ai hâte de voir sa vie étudiante !
(Oui je viens aussi commenter avec aiko) :p j'aime beaucoup ton personnage ! j'espère que tu te plaira ici !
j'essaie de mon mieux pour que tout se passe bien. En tout cas gros bisouuuuuuuu petit poisson ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Sep - 21:20
Elève
avatar
Messages : 8
Bonus : 12
Date d'inscription : 11/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Merciiii beaucoup ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Higako :: パート 2 / Part 2 :: Administration / 行政 :: Les Présentations :: Listes des élèves-